Version Française  Version Anglaise 
Ville Chinon - Accueil AAA

Venir à Chinon

Le vélo, c'est bon pour la Ville !

Le vélo, c'est bon pour la ville !

Le vélo constitue un mode de déplacement à part entière qui doit retrouver aujourd’hui sa place en ville. La société se transforme, les préoccupations relatives à l’écologie, à la santé, amènent des changements dans les comportements individuels et collectifs. À Chinon comme ailleurs, l’hégémonie automobile a vécu ; il convient désormais d’accompagner les modes de déplacement alternatifs, de favoriser une mobilité urbaine plus diversifiée, de faire en sorte que piétons, cyclistes, deux roues motorisés, personnes handicapées, automobilistes, trouvent chacun leur place dans un espace urbain respectueux des différentes pratiques, solidaire envers les plus vulnérables, donc, plus attractif. Il ne s’agit pas de remplacer une hégémonie par une autre, mais de donner à chacun la place qui lui revient dans le respect des autres.

Disons le tout net, la configuration de Chinon ne facilite pas le déplacement en vélo : une topographie avec un coteau abrupt… qui freine les ardeurs pour monter sur le plateau, une voirie contrainte entre le coteau et la Vienne, une histoire et un patrimoine qui ont généré un plan de ville avec des rues peu adaptées à la circulation d’aujourd’hui…

Alors comment penser le déplacement « vélo » à Chinon ?

  • la desserte Peu d’Olivet, Blanc Carroi, rue François Mitterrand, Château, Centre Ville,
  • la desserte Centre Ville, pont Aliénor d’Aquitaine, Quai Danton, route de Pontille,
  • l’axe Centre Ville, Quai Jeanne d’Arc, Promenades des Docteurs Mattrais, rue Gambetta, gare SNCF,
  • l’itinéraire de traversée de Chinon « est-ouest » et vice versa de la Gare SNCF, rue Gambetta, rue Correch et Courances, Places Jeanne d’Arc et Mirabeau, rues JJ. Rousseau et Voltaire, Vieux Marché, avec prolongement jusqu’à St-Mexme et rue Marceau,
  • l’itinéraire de sortie sud de Chinon par la rue de la digue St-Jacques, la route de Rivière ou la route de Saumur.

Ces itinéraires sont aujourd’hui partiellement réalisés, en projet (rue François Mitterrand), ou en cours de réalisation (Blanc Carroi) : ils se concrétisent par des pistes cyclables en site propre (Blanc Carroi), des bandes cyclables (rue St-Jacques, rue Gambetta, …), des trottoirs partagés (Quai Danton), des contre-sens cyclables dans les zones de rencontre (rues Marceau, JJ. Rousseau, Voltaire et bientôt rue du Puits des Bancs). Sans oublier la possibilité pour les vélos d’utiliser le lien vertical entre le centre-ville et la ville haute et la forteresse !

Le stationnement vélo n’est pas oublié puisque plus de 160 places pour accrocher son vélo sont disponibles dans les différents quartiers de la Ville.

Des déplacements plus sûrs, une circulation apaisée, une desserte des bâtiments publics et des commerces plus diversifiée, sans oublier les sites touristiques, voilà qui devrait contribuer à rendre notre ville plus attractive !