Vignes et Vin

L'AOC Chinon

Sol :

Situé près de Tours, l’aire d’appellation Chinon s’étend sur 18 communes. Les vignes sont exposées sur différents terroirs : l’INRA en a déterminé 51, plusieurs types de sols en découlent, plusieurs chinons aussi. Pour simplifier, on rencontre à Chinon une succession de trois grands types de sols :

  • D’abord les terrasses alluviales (anciennes et récentes) des bords de la Vienne, composées de graves et de sables ;
  • Puis les coteaux et les buttes calcaires du Turonien (tuffeau jaune) situés en bordure des axes fluviaux ;
  • Enfin les plateaux et buttes constitués essentiellement d’argiles à silex et de sables (Sénonien).

Cépage :

Le rouge et le rosé proviennent quasi exclusivement du cépage star : le Cabernet Franc, appelé également Breton, même si le Cabernet Sauvignon est autorisé dans la limite de 10% de l’encépagement.

Le blanc est issu du Chenin, appelé également Pineau de Loire.

Dégustation :

Une cave

Le Chinon Rouge : la gamme s’étend des vins légers et friands aux vins structurés et puissants, on peut trouver des chinons jeunes et profonds, ou de garde et fruités, etc., tous ont en commun le fruit, la fraîcheur, un coté aérien, léger, digeste, des tanins souples.

Leur robe : aux reflets pourpres toujours intense part de la cerise jusqu’au violet dense.

Au nez : c’est un festival de fruits rouges ou noirs (fraise, framboise, cerise, groseille, mûre, cassis...), évoluant peu à peu vers les fruits confits (pruneaux...), les épices douces (cannelle, vanille, cardamome...) et le gibier (cuir, fourrure...).

En bouche : souples ou corsés, ils apprécient toujours une mise en scène gourmande, qu’elle soit simple ou sophistiquée.

Température de service : 14-15°C pour les jeunes, 16-17°C s’ils ont de l’âge. Il est recommandé de les carafer, afin d’assouplir les premiers et de décanter et épanouir les seconds.

Potentiel de garde : Selon leur type, les Chinon atteignent leur maturité entre 2 et 5 ans ou entre 10 et 20 ans.

Le Chinon Rosé : sa couleur va du saumon très pâle au rose intense, au nez il évoque pêche, litchi, rose, pomelo et petits fruits rouges, sa bouche est fraîche.

Le Chinon Blanc : est un « vin de taffetas » très minéral, à la robe d’or pâle, au nez d’agrumes et floral, à la bouche complexe et gourmande.

Un vin convivial

Ballade en vélo

Le Vin de Chinon est un vin convivial. Ce trait de caractère lui est donné par les vignerons qui lui restitue l’héritage historique transmit par d’illustres personnages, notamment l’humaniste François Rabelais.

François Rabelais né à la Devinière, en 1494, tout près de Chinon, meurt à Paris en 1553. Il suit une éducation religieuse puis il étudie le Droit et la Médecine. Cet érudit est un écrivain Humaniste et son œuvre reflète l’union du comique médiéval et le savoir de la renaissance. C'est le plus illustre ambassadeur de sa terre natale : Chinon et la Touraine : « Chinon, Chinon, Chinon, Petite ville, grand renom, Assise sur pierre ancienne, Au haut le bois, au pied la Vienne. » Il situe, dans son Vème livre, le « Temple de la Dive Bouteille » dans les « Caves Painctes », caves situées au cœur de la ville de Chinon, aujourd’hui siège du Syndicat des vins de Chinon où la Confrérie des Bons Entonneurs Rabelaisiens lui rend hommage lors des Chapitres. A Chinon, la tradition du bien boire et du bien manger de Rabelais est toujours vivante. « Beuvez tousjours, ne meurez jamais » tel fut l’une de ses paroles, "tousjours" qui signifie "tous les jours". Le partage, la joie et l’humour sont des valeurs partagées de tous.

Pour découvrir les vignerons

Téléchargement