Version Française  Version Anglaise 
Ville Chinon - Accueil AAA

Sécurité et prévention

Le CLSPD de Chinon : équilibre entre prévention et sécurité

Confrontées de plus en plus aux problématiques d’insécurité et de délinquance, les collectivités disposent d’outils pouvant les accompagner dans la lutte contre ces phénomènes.
Dans le cadre de la politique de sécurité et de prévention de la délinquance définie par l’Etat, les communes de plus de 10 000 habitants sont tenues de créer un CLSPD : un Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance. À Chinon, avec près de 8 700 habitants, cette création repose sur la volonté des élus.

Petit rappel

Créé en 2002, le CLSPD s’est substitué au Conseil Communal de Prévention de la Délinquance (CCPD) créé 10 ans plus tôt.
La loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance consacre le rôle pilote du maire dans l’animation et la coordination des dispositifs de prévention de la délinquance et instaure le Conseil pour les Droits et les Devoirs des Familles et accompagnement parental. Celui-ci est un cadre de dialogue et de soutien aux familles en difficulté.

Avec qui ?

Le CLSPD est présidé par le Maire « qui anime et coordonne la prévention de la délinquance 1 ».

Il comprend :

  • Le Préfet et le Procureur de la République,
  • Le Président du Conseil Général,
  • Des représentants des Services de l’Etat désignés par le Préfet,
  • Des représentants d’associations, établissements ou organismes concernés par la prévention de la délinquance, désignés par le Président du CLSPD.

Comment ca marche ?

Le CLSPD constitue le cadre de concertation sur les priorités de la lutte contre l’insécurité et de la prévention de la délinquance dans la commune.
Cette instance participe à l’élaboration, à la mise en œuvre et à l’évaluation du CLS : un Contrat Local de Sécurité qui décline sous des grands axes des actions concrètes de terrain.

Le CLSPD se réunit en formation plénière au moins 1 fois par an.
Le CLSPD peut également créer des groupes de travail thématiques qui discutent et proposent des mesures et des actions lors des séances plénières.

Un réel engagement à Chinon

Dès 2003, la Ville de Chinon s’est engagée dans un Contrat de Local de Sécurité, dont les axes répondaient aux préoccupations relevées par un diagnostic local de sécurité réalisé par un cabinet spécialisé :

  • Citoyenneté – Civisme – Civilité,
  • Lutte contre le désoeuvrement des jeunes,
  • Prévention de la délinquance,
  • Diminution des vols et des cambriolages,
  • Insécurité et délinquance routière.

À échéance de celui-ci, les élus, aux côtés de Joëlle Garvik, adjointe en charge du CLS, ont souhaité relancer le dispositif avec la volonté d’un juste équilibre entre sécurité et prévention. Un groupe de travail restreint travaille actuellement sur la mise en œuvre d’un nouveau CLS. Plusieurs réunions ont ainsi permis de rassembler les différents interlocuteurs concernés par ce dispositif et de réfléchir ensemble aux actions pouvant être menées.
L’assemblée plénière du CLSPD doit se tenir d’ici la fin du premier semestre 2010 afin de signer le CLS.

Le Conseil Municipal s’est prononcé le 26 février dernier sur les grands axes du projet de CLS :

  • Respect des règles de vie en commun,
  • Transports scolaires et sécurité routière,
  • Atteintes aux personnes et aux biens,
  • Prévention de la récidive,
  • Actions en direction de la jeunesse,
  • Autres axes envisageables.

Les fiches actions de chacun des axes sont en cours d’élaboration et seront finalisés d’ici fin septembre 2010.

L’objectif global est donc de mobiliser de nombreux partenaires sur la Ville de Chinon et de structurer un partenariat actif et permanent entre tous ceux qui au plan local, contribuent à la sécurité et à la prévention de la délinquance.

1 Extrait de la Loi du 5 mars 2007