Version Française  Version Anglaise 
Ville Chinon - Accueil AAA

Agenda culturel

En lutte contre l’excision et les mutilations sexuelles - conférence

Hôtel de Ville, salle Olivier Debré
Place du général de Gaulle
37500 Chinon

Une conférence de Constance Yaï organisée par l’association Filles à l’école & Solidarité dans le cadre du festival départemental Plume d’Afrique, en partenariat avec la Ville de Chinon

Constance Yaï navigue entre la Côte d'Ivoire et Paris. Elle a été ministre de la Condition des femmes à Abidjan, et cette petite fille d'exciseuse donne de la voix pour en finir avec cette mainmise des hommes sur la sexualité des femmes, via ces opérations  dangereuses et humiliantes.

L’association Filles à l’Ecole & Solidarité agit en faveur de l’éducation équitable entre filles et garçons. Cette association chinonaise soutien la réinsertion professionnelle et sociale des plus démunis et l’autonomisation des femmes.

Qui est Constance  Toma’m Yaï ?

Selon un rapport publié en 2013 par l'Unicef, environ 130 millions de femmes et de filles vivent avec une MGF dans le monde, c'est à dire après avoir subi une ablation totale ou partielle des organes génitaux féminins externes, au premier rang desquels le clitoris, cette source infinie de plaisir sexuel pour les femmes.

Constance Yaï montre un engagement indéfectible contre la perpétuations des mutilations génitales féminines qui continuent à marquer nombre de femmes au fer rouge de la douleur et du manque, en Afrique, en Asie mais aussi au sein de certains peuples autochtones d'Amérique latine, et à travers tous les continents à la faveur des migrations nécessaires et inéluctables.

Constance Yaï sait depuis toujours de quoi elle parle. Sa grand-mère maternelle était une exciseuse réputée en Côte d'Ivoire, dans tout l'Ouest du pays. Mais, voilà, la fille unique de cette "matrone" a épousé un homme féministe. Et voilà comment Constance Yaï a grandi dans une famille qui préservait l'intégrité corporelle et sexuelle des filles, a poussé loin ses études, est devenue ministre et a toujours refusé de se taire pour dire ce qu'elle pense haut et fort.

Mercredi 28 novembre à 20h – Durée 1h15
Entrée libre, sans réservation
Renseignements : service culturel, 02 47 93 04 92