Aller au ContenuAller au Menu

Monuments à découvrir

Forteresse Royale de Chinon

Située au sommet du coteau qui surplombe la Vienne, la Forteresse royale s’étend d’ouest en est sur plus de 500 mètres de longueur. L’édifice actuel est le résultat d’ajouts et perfectionnements successifs depuis le 10ème siècle jusqu’à la fin du 15ème siècle.

La Forteresse a fait l’objet d’un des plus importants chantiers de restauration d’Europe, afin de lui redonner toute sa splendeur militaire et sa cohésion d’antan. 

Elle offre à ses visiteurs un nouveau parcours de visite agrémenté de nombreux dispositifs interactifs, et des expositions temporaires renouvelées chaque année.

Forteresse ouverte toute l’année.

Été : 9h-19h

Hiver : 9h-12h / 14h-17h 

Téléphone : 02 47 93 13 45

Site Internet

Le Carroi - Musée d'Art et d'Histoire

En savoir plus

Le Carroi est géré par la Communauté de Communes Chinon Vienne et Loire.

La Collégiale Saint-Mexme

La collégiale Saint-Mexme était le principal édifice religieux de Chinon jusqu’à la Révolution. Les parties les plus anciennes remontent en l'an 1000 : nef centrale, massif occidental encadré de deux tours. Le développement du pèlerinage sur le tombeau de saint Mexme entraîne l'agrandissement de l'édifice, au 12ème siècle, par l'adjonction d'un transept et d'un chœur à déambulatoire et chapelles rayonnantes. 

Désaffectée sous la Révolution, l’église s’effondre partiellement en 1817. Le chœur, le transept et une partie de la nef sont ensuite démolis ; le reste de l’édifice est réutilisé par un établissement scolaire jusqu’au début des années 1980. Démarre ensuite un vaste chantier de restauration et de réhabilitation, toujours en cours aujourd’hui ! 

La collégiale est actuellement un centre culturel. La nef abrite un petit théâtre en bois, très utilisé lors de la saison estivale, tandis que le massif occidental, qui contient de nombreux décors médiévaux  préservés (peintures, sculpture) est orné de vitraux contemporains d'après les cartons du peintre Olivier Debré.

La collégiale Saint-Mexme est ouverte pendant les visites guidées, tous les vendredis à 11h du 14 juillet au 31 août, et sur rendez-vous pour les groupes. Le rez-de-chaussée du narthex est accessible les week-ends et jours fériés de 14h30 à 17h30 du 20 avril au 30 juin et du 1er au 22 septembre ; tous les jours sauf le mardi de 15h à 18h du 6 juillet au 31 août 

La Chapelle Sainte-Radegonde

Ancien lieu de culte païen autour d'un puits creusé dans le roc, la chapelle a été aménagée au Moyen-Age autour de la sépulture d'un ermite, Jean de Chinon, qui y reçut Radegonde, reine et future sainte.

Lieu de culte et de pèlerinage, la chapelle a fait l'objet de plusieurs campagnes de décor. 

La peinture murale la plus célèbre, récemment redécouverte, représente une "chasse royale", réalisé à la fin du 12ème siècle qui représenterait des membres de la famille Plantagenêt.

La chapelle Sainte Radegonde est ouverte les week-ends et jours fériés de 14h30 à 17h30 du 20 avril au 30 juin et du 1er au 22 septembre ; tous les jours sauf le mardi de 15h à 18h du 6 juillet au 31 août et sur rendez-vous pour les groupes.

 

Les églises de Chinon

L’église Saint-Etienne

Attesté dès le 11ème siècle, l’édifice actuel est une reconstruction au 15ème siècle, dans le style gothique flamboyant. Les grandes fenêtres du chœur sont ornées de beaux vitraux de la deuxième moitié du 19ème siècle, représentant entre autres des scènes religieuses de l’histoire locale.

L’église Saint-Maurice

Unique église paroissiale de la Ville-Fort, l’église Saint-Maurice actuelle a été reconstruite à partir du 12ème siècle, puis progressivement agrandie jusqu’au 16ème siècle. Le vaisseau central de la nef ainsi que le chœur sont couverts de voûtes d’ogives bombées, de type "angevin", avec de riches décors, tandis que le bas-côté, plus tardif, est couvert de voûtes dont les nervures complexes retombent sur des chapiteaux Renaissance.